Rentrée des classes manquée

Agen Toulon Top14 Pearce Berdeu

Le SUA est passé complètement à côté de son premier match de Top14 à Armandie. Accrocheurs pendant 50 minutes (et bien aidés par des toulonnais très maladroits) et poussés par Armandie, ils ont fini par exploser sous les coups de boutoir de Julian Savea et Julien Hériteau, encaissant un cinglant 25-44 qui forcément fait tâche à domicile.

Faut-il s’inquiéter ?

Oui et non. OUI car ce n’était pas un grand Toulon, très maladroit, et que prendre 40 grains à la maison n’est jamais acceptable. L’équipe a manqué d’automatismes, que ce soit en attaque ou en défense, c’était criant.

Pour Marc Barthomeuf, “c’est un gros coup sur la tête”, quant à Andres Zafra, il estime que l’équipe “n’a pas été au niveau”. Les 2 joueurs insistent sur le fait que les toulonnais ont marqué trop facilement, ce que Christophe Laussucq a également relevé, furax : “il y a des choses qui ne peuvent pas passer. Que je n’avais pas vu lors des matchs amicaux. Et même l’an dernier je n’ai pas vu les agenais se faire trouer aussi facilement. C’est inexplicable mais il va vite falloir y remédier car on ne battra personne avec une défense comme ça.”

NON car je me doutais qu’avec une équipe en reconstruction, une dizaine de recrues, un nouveau manager, et une équipe toulonnaise revancharde après 2 défaites à Armandie, ce serait compliqué. Les varois étaient certes privés d’une dizaine de joueurs retenus en sélection ou blessés, mais ils alignaient une équipe très compétitive (malgré son très jeune âge, 25 ans en moyenne samedi) et ils ont des objectifs très élevés cette année.

Alors évidemment, j’avais l’espoir que l’équipe réussisse de suite, que la mayonnaise prenne en un petit été. Mais il faut se rendre à l’évidence, pour retrouver son niveau des 2 dernières saisons, il va falloir beaucoup bosser et vite, car Agen n’a pas le temps de manquer son début de saison avec des réceptions cruciales à Armandie (Brive dès le week-end prochain, Bayonne lors de la 7e journée).

Ce qui a marché

La défense collective en première mi-temps, agressive sur l’homme. Les 2 essais viennent d’erreurs individuelles : Benito Masilevu qui rate le ballon sur un renvoi, et Léo Berdeu et Valentin Saurs qui ratent leur plaquage sur le 1er essai de Julien Hériteau.

La touche agenaise a fait un sans faute, 100% de réussite sur les lancers de Marc Barthomeuf et Clément Martinez. Seul soucis, Toulon aussi a fait un 100% ce qui signifie que le SUA n’a pas volé le moindre ballon sur lancer adverse, alors que nous étions l’an passé le meilleur contre du championnat.

Côté individualités, Mathieu Lamoulie avec ses 2 essais semble lancé sur le même rythme que la saison passée, rassurant. A ce propos les agenais ont réussi à marquer 3 essais ce qui n’est pas rien. Léo Berdeu a lui aussi surnagé, il va encore monter en puissance.

Ce qui n’a pas marché

Comme durant les matchs amicaux, la mêlée a été en difficulté. Elle a tenu tant bien que mal en 1ère période avant d’exploser par la suite avec l’entrée du banc de touche (entrée des remplaçants qui correspond à l’explosion en vol du SUA). Problématique puisque cela a permis à Toulon de venir camper dans le camp agenais. Pour Anton Peikrishvili dans le Midol, il y a une explication : “En mêlée, on était un peu en retard à l’impact. Toulon est une des meilleures équipes en Europe, donc si tu as une seconde de retard, c’est fini, c’est mort. Mais ça a été mieux en fin de match.

La paire de centre Decron/Puletua a manqué de repères. C’est un choix étonnant de les avoir aligner ensemble alors que durant la préparation, Christophe Laussucq fonctionnait avec 2 binômes : Decron/Vaka et Sadie/Puletua. Vaka forfait, pourquoi avoir mis Johann Sadie sur le banc, lui qui en est à 3 essais en 4 matchs depuis le début de saison ? Aligner 2 recrues au centre était forcément très risqué, et le SUA en a payé le prix fort.

Enfin, Benito Masilevu en a trop fait, fautif sur le 1er essai sur une énorme cagade (à sa décharge il avait le soleil pleine face), il a ensuite tenté de se rattraper mais a trop souvent voulu tenter l’exploit personnel, quand ce n’était pas une maladresse qui stoppait ses initiatives. Je l’ai déjà dit, c’est certainement notre meilleure arme offensive derrière, mais il doit jouer plus collectif. Il est tout de même à l’origine du 1er essai sur une énorme percée.

Un dernier mot sur la pelouse, on craignait pour son état, la Ligue ayant refusé que le SUA débute à l’extérieur pour permettre à l’herbe de bien s’enraciner. Et bien elle a pris très cher, dès l’échauffement, les toulonnais ont labouré l’en-but, et pendant le match, chaque mêlée a retourné le gazon. Contre Brive elle devrait rester dans cet état fragile, en espérant que l’herbe tienne enfin courant septembre.

Les recrues

Malino Vanaï a fait son match globalement, mais pour le moment pas suffisant pour prendre la place de titulaire à Giorgi Tetrashvili, pas dans le groupe on se demande encore pourquoi, et qui devrait faire son grand retour contre Brive.

Laurence Pearce a été très solide au poste de numéro 8, puissant et pas maladroit, il a tenté de fatiguer la défense varoise par ses charges rugueuses.

Au centre donc, Nathan Decron a fait son match en défense mais offensivement il s’est montré bien trop discret, dans la lignée de ce qu’il faisait en ProD2 il y a 3 ans sous les couleurs agenaises.

Jordan Puletua est passé complètement au travers. Ses montées défensives “à la Vincent Roux” ont complètement déstabilisé la défense lot-et-garonnaise. Il est fautif sur le 3e essai varois en prenant le défenseur dont s’occupait Nathan Decron au lieu de glisser, et sur le 5e essai avec une montée défensive solitaire suicidaire, ouvrant un boulevard aux toulonnais. On attend forcément beaucoup mieux, lui qui était un titulaire indiscutable à Béziers.

Sur le banc, Clément Martinez a fait un 100% sur les lancers mais a souffert en mêlée. Pierce Phillips a été discret en 2e ligne, s’attelant aux tâches obscures. Dylan Hayes ne s’est pas spécialement signalé que ce soit en bien ou en mal. A l’ouverture, Raphaël Lagarde a fait son match même s’il se fait emporter par Julian Savea sur le 6e essai toulonnais (pas facile d’arrêter cet autobus lancé à 5 mètres de sa ligne).

Le résumé vidéo du match

Crédit photo : Morad Cherchari

4 commentaires à “Rentrée des classes manquée”

  1. Je n’aurais pas fait mieux comme analyse tout à fait ce que l’on a vu sur ce match de samedi il va falloir que nos Agenais se remobilisent pleinement mais surtout retrouver une stabilité au niveau du groupe et comme tu dis ne pas détruire les paires qui marchent bien ensemble.
    Allez maintenant on se tourne vers le match de samedi contre Brive ils ont besoin de tous l’appuie des supporters
    À bientôt sur les analyses

  2. De mon côté ce qui m étonne le plus, c est que des choses simples sont mal réalisé surtout défensivement. Les joueurs ne se parlent pas. On peut comprendre les erreurs individuelles, mais saurs qui reprend au pied dans ses 22 c est vraiment moche…le jeu de Toulon était prévisible, du physique et du rentre dedans. On n a ni assuré individuellement ni collectivement. La troisième ligne était au cul des pilars et n a pu aider leur 10 et mettre la pression sur carbonel. Je suis déçu mais je vais aller voir notre dame du rugby à larriviere et tout va rentrer dans l ordre!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *