Agen lance sa saison

Lagarde Agen Brive 2019

Cette semaine, pas vraiment de résumé du match entre Agen et Brive. J’étais tout simplement en week-end dans les Landes, et je captais très mal, de ce fait je n’ai pu voir que la 2e mi-temps. Et à priori, je n’ai pas manqué grand chose !

On retiendra malgré tout que le SUA a empoché 4 points et Brive 0 (en refusant de tenter une pénalité sur la sirène pour tenter la gagne en pénaltouche). Le contenu est certes très décevant, mais sur un match avec une telle pression, on se contente largement de ce résultat comptablement. C’est dans les victoires qu’on construit le mieux un groupe et un projet de jeu.

Si beaucoup de supporters sont inquiets de la qualité de jeu du SUA en ce début de saison, je leur rappellerai que la saison passée à la même époque, nous avions battu l’USAP de 2 petits points, Paddy Jackson ratant la pénalité de la gagne des 50 mètres après la sirène, et que Grenoble était venu chercher le nul 9-9 à Armandie. Globalement notre jeu avait été balbutiant jusqu’à ce point de bonus récolté à Marcel Deflandre puis cette fameuse victoire à Castres qui avait complètement libéré les agenais.

La mêlée en souffrance

C’est le sujet préoccupant du moment pour le SUA. La mêlée est en grande difficulté. Si le staff a pointé du doigt la presse, coupable selon eux de formater l’esprit des hommes en vert avant de nous arbitrer en mettant en avant le fait que nous étions en difficulté dans ce secteur, ce n’est apparemment pas l’avis des dirigeants, qui se sont mis en recherche d’un nouveau pilier droit. Anton Peikrishvili n’ayant pas donné satisfaction sur ces 2 premiers matchs, Dave Ryan semble bien seul (avec les jeunes qui doivent encore progresser sur ce poste clé de la melée). Mais la bonne nouvelle vient du fait que Walter Desmaison a repris l’entrainement et a même participé à des séances avec mêlée. Son retour est imminent. Le retour de Coupe du Monde de Paula Ngauamo fera aussi beaucoup de bien au pack suaviste au début de l’automne.

Et l’infirmerie se remplit

Le match à Brive a fait de la casse dans les rangs bleus et blancs. Mathieu Lamoulie s’est donné une entorse du genou sur la dernière action de la 1ère mi-temps, tandis que Léo Berdeu a du sortir sous protocole commotion après qu’un joueur briviste l’ait fait tombé sur la tête sous une chandelle.

Des joueurs vont donc être alignés d’entrée et vont devoir marquer des points s’ils veulent espérer du temps de jeu cette saison, notamment Loris Tolot qui débutera à l’arrière mais également la charnière Chauveau-Lagarde. Ce dernier devrait comme contre Brive beaucoup utiliser son long jeu au pied.

Un exploit au Hameau ?

Les palois nous attendent de pied ferme. Ils n’ont toujours pas oublié notre victoire chez eux il y a 2 saisons qui les avait privés de phases finales. S’il y a bien quelque chose qui ne leur arrivera pas, c’est de nous prendre de haut. Il faudra répondre présent devant, notamment sur les mauls et en mêlée.

Les palois seront cependant privés de nombreux joueurs : 4 internationaux préparent la coupe du monde (Sigfried Fisi’ihoi, Dominiko Waqaniburotu, Ben Smith et Jale Vatubua), Luke Whitelock est en réserve en Mitre 10 Cup tandis que Mogg, Lestremeau, Malafosse et Taylor sont à l’infirmerie et qu’Ugena est suspendu après son carton rouge contre Brive. D’autres joueurs sont incertains.

Cependant, les agenais savent que pour se maintenir, il faudra tout comme la saison passée être capable d’aller chercher des points à l’extérieur (le SUA n’avait gagné que 5 fois à Armandie pour 3 victoires à l’extérieur). Pour Christophe Laussucq “c’est souvent un bon premier test de caractère et d’état d’esprit le 1er match à l’extérieur”. Et effectivement, outre le résultat comptable, j’attends beaucoup de l’état d’esprit et du jeu que nous déploierons samedi.

Si la touche est le gros motif de satisfaction de ce début de saison, attention à ce déplacement du Hameau où les agenais retrouveront Antoine Erbani et surtout Denis Marchois, ce qui a obligé les joueurs a changé leurs combinaisons en touche.

Malgré les blessés, Xavier Chauveau (première titularisation) pense justement que c’est “à nous de montrer qu’il y a un profondeur et qu’on est un groupe et pas seulement une équipe.” Et effectivement, cette saison comme les précédentes, c’est tout un groupe qui devra aller chercher le maintien.

La compo du SUA

10 changements dans le XV de départ agenais, dont certains sont liés à des joueurs blessés (Lamoulie et Berdeu). D’autres choix sont faits pour ne pas cramer trop vites des cadres, notamment la 2e ligne Murday-Zafra (le premier pas dans le groupe, le second sur le banc) qui sera économisée. Et peut-être que d’autres choix sont dictés par le fait qu’il faudra finir la saison avec 16 JIFF de moyenne par feuille de match (et oui il faut en tenir compte). L’équipe reste cependant largement compétitive, derrière elle est très joueuse et on espère tous que les agenais vont réussir de belles séquences de jeu.

Tetrashvili Barthomeuf Peikrishvili
Phillips Motoc
Jegerlehner Hayes Briatte
Chauveau Lagarde
Saurs Sadie Vaka Taulagi
Tolot

Remplaçants : Vanaï, Martinez, Zafra, Pearce, Abadie, Vincent, Decron, Ryan

Crédit photo : Christophe Vindis

4 commentaires à “Agen lance sa saison”

  1. Bonjour,
    Dommage qu’on ne voit pas les remplaçants. Par ailleurs, le tableau n’est pas mis à jour. (Le SUA à 4 points à ce jour me semble t il. )
    On va faire appel à un webmaster, parce que c’est pas possible, ça. 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *