Bousculer l’UBB

UBB SUA Top14 2019/2020

Le SUA débute sa folle fin de phase aller par un déplacement à Chaban Delmas pour y affronter l’Union Bordeaux Bègles, l’équipe la plus en forme de ce début de championnat en compagnie du LOU.

Au premier abord, ce n’est peut être pas le premier match auquel on peut penser pour aller chercher de précieux points dans la course au maintien. Cependant, plusieurs facteurs poussent à l’optimise.

En effet, premièrement, les bordelais sortent d’un match complètement manqué à Brive (ils auraient pu se trouer sur un autre match franchement). Certes, Diaby le capitaine avait été exclu dès le début du match pour un plaquage cathédrale, mais pour avoir vu le match, les girondins n’avaient pas du tout été inspirés, tandis que les brivistes avaient joué la partition parfaite.

Deuxièmement, la météo. Mauvais temps depuis quelques jours sur la France. Et même s’il ne pleut pas au coup d’envoi, le terrain va être gras, très gras, et le ballon risque de se transformer en savonnette. Difficile dans ce cas pour le collectif bordelais de mettre en place pour son jeu (pour nos joueurs aussi certes).

Troisièmement, Agen n’a perdu que de 6 points à Pau, 3 à Castres et fait match nul au Racing. Preuve que l’équipe s’exporte bien (bien aidé par le fait que l’équipe type soit enfin alignée à tous les matchs). De plus, les derniers déplacements à Bordeaux se sont soldés à chaque fois par des résultats étriqués : 25-17 en janvier dernier, 33-23 la saison précédente et même un bonus défensif 24-19 lors de la saison 2015/2016 (sous la pluie, Darbo arrachant le bonus sur une lointaine pénalité en fin de match).

Le prochain match aura lieu dans 3 semaines avec un périlleux déplacement à Clermont. Il n’y a donc pas de calcul à faire, l’équipe va à Bordeaux pour faire un résultat. Il faudra jouer comme d’habitude la partition parfaite tout en n’oubliant pas de jouer au minimum. Car pas certain qu’en terme de puissance pure et au ras, les agenais se montrent supérieux aux bordelais.

Le staff suspendu

Chose étonnante, aucun des membres du staff agenais ne sera sur la pelouse. En effet, Christophe Laussucq, Rémi Vaquin et Philippe Sella ont tous les 3 été suspendus pour “incorrection envers un officiel”. De ce fait, c’est le manager des Espoirs U21 Julien Guiard qui prendra place sur le banc du SUA.

Les compos

Le staff agenais aligne l’équipe type. Vincent Farré et Paul Abadie sont forfaits. Raphaël Lagarde trop juste, et Sam Vaka avec l’équipe à 7 des Tonga (tournoi de qualification olympique) ce qui permet à Jordan Puletua de faire son retour dans le groupe. Hugo Verdu est à nouveau préféré à Xavier Chauveau à la mêlée. Pour le reste, du classique.

Côté bordelais, à noter la titularisation de Jefferson Poirot et la présence de Semi Radradra sur le banc des remplaçants :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *