Agen a tout donné en vain

Agen Clermont 2020 Top14 Tolot

Les journées se suivent et se ressemblent pour le SUA. Incapables de gagner le moindre match à Armandie depuis 4 mois, les agenais ne doivent le fait de ne pas être décroché au classement qu’aux nombreux points de bonus défensifs récoltés sur la phase aller ainsi qu’aux 2 dernières victoires à l’extérieur à Bayonne et à Brive, 2 matchs beaucoup plus abordables sportivement.

Les 9 dernières journées vont être terribles puisque le SUA ne va affronter que des équipes qui jouent le top6, exceptés la réception de Pau et le déplacement au Stade Français qui sentent déjà le souffre.

Pourtant, Agen a fait son match, avant d’être plombé par les blessures et les sorties prématurées de Jeremy Jordaan et Romain Briatte en 2e ligne. Rapidement menés 10-0, les agenais sont rapidement revenus au score sur un essai très chanceux de Nathan Decron. Et quand Clermont a de nouveau accéléré, c’est un beau mouvement conclu par Loris Tolot qui a ramené le SUA à égalité aux vestiaires, juste après que Jeremy Jordaan ait manqué une énorme occasion d’essai.

Une énorme occasion d’essai, Agen va de nouveau en avoir une nouvelle en début de 2nde mi-temps, sur un contre sur Greg Laidlaw. Hélas, un clermontois aplatit le ballon avant un joueur agenais d’un rien. Le train venait de passer. Clermont, moribond jusqu’à là, ne se fera pas prier pour accélérer en fin de match, prendre confiance, avant finalement d’aller chercher un bonus offensif pas vraiment mérité

Le SUA n’a pas sorti sa plus mauvaise copie de la saison, loin de là. Mais force est de constater que sur ce genre de matchs, Agen n’est plus invité. Face au vice-champion de France, toutes les meilleures intentions du monde n’ont pas suffi. L’équipe est en reconstruction ne l’oublions pas (une équipe complète partie en 2 saisons + le staff et son système de jeu), et cette saison, le collectif n’est pas encore assez au point pour compenser la différence de niveau individuel. Reste donc l’espoir d’un improbable 3e maintien, en espérant que nos concurrents aient aussi de vrais coups de moins bien pour terminer la saison.

Agen qui lui n’a de toute façon plus le choix, et qui pour espérer se maintenir, devra aller chercher au minimum 3 victoires lors des 9 dernières journées. Ce qui serait un véritable exploit sachant que le SUA recevra Pau, Bordeaux, La Rochelle, le Racing et se déplacera à Toulouse, Montpellier, Toulon, Lyon et au Stade Français.

Et cela débutera par un vrai 1/4 de finale pour le SUA dans 3 semaines à Armandie face à la Section Paloise, tandis que tous nos concurrents s’affronteront entre eux. Des béarnais qui sont sortis de la zone rouge et ont repris confiance. Cela fait d’ailleurs 2 saisons qu’ils viennent gagner à Agen et il est temps de changer cela. Il faudra un Armandie plein à craquer pour pousser nos joueurs vers la victoire. Nous n’avons plus rien à perdre. Allez Agen !

Crédit photo : Sud Ouest – Fabien Cottereau

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *